La voltige - Niveaux de compétition

La compétition


Une compétition de voltige, c'est
un peu comme une compétition de patinage artistique : les concurrents exécutent leur programme les uns après les autres, devant un collège de juges.

Il y a trois grandes types de programmes qui sont disputés de manière consécutive : les programmes de type "
imposé connu" (publié par France Voltige), "libre" (construit par le pilote à partir du catalogue ARESTI), et "imposé inconnu". L'imposé inconnu est une originalité de la voltige aérienne : c'est un enchaînement de figures dessiné et publié sur le lieu même de la compétition. Les pilotes n'ont pas le droit de s'entraîner avant l'épreuve officielle qui se déroule en général le lendemain de la parution. L'inconnu est un peu comme une partition déchiffrée à vue pour un musicien.

Il existe un dernier type de programme, uniquement au niveau international, le programme dit "
libre intégral". Il n'est plus constitué de figures du catalogue ARESTI mais de figures construites par le pilote qui laisse libre court à son imagination (et pas à l'improvisation, car, là aussi, tout est travaillé, construit et répété maintes fois pour être parfaitement maîtrisé)

L'ordre de passage des pilotes lors de chaque programme est déterminé par tirage au sort pour le premier programme, et ensuite par ordre inverse du classement intermédiaire issu des programmes précédents.

Les juges donnent
une note à chaque figure, qui est affectée d'un coefficient de difficulté. On multiplie notes et coefficients, on additionne le tout, et que celui qui a obtenu le plus grand nombre de points à l'issue des épreuves offre le champagne !

Il y a des
compétitions officielles (regroupant en général deux niveaux de concurrents sur cinq jours) et de nombreuses compétitions amicales (réunissant tous les niveaux, sur un week-end).

Le Perfectionnement

Le perfectionnement en voltige aérienne est basé sur la pratique de la compétition, qui est structurée en niveaux et qui oblige le pilote à remettre en question sa technicité pour mieux progresser.

En fait, dès le niveau premier cycle (voir la fiche "La progression initiale"), les pilotes peuvent se situer avec les autres lors d'une compétition nommée
Coupe Espoirs. Il existe une Coupe Espoirs qui se dispute annuellement dans le Nord de la France, et une Coupe Espoirs qui se dispute dans le Sud.

Ensuite, dès le niveau second cycle atteint, les
Coupes Francis Desavois Nord et Sud permettent aux pilotes de concourir pour se sélectionner au niveau "National biplace".

Le niveau National biplace est le niveau le plus élevé en voltige disputé sur avion biplace école. Il nécessite de savoir maîtriser au mieux tout le domaine de performances de l'avion. Ce niveau donne lieu à la délivrance d'un
titre de Champion(ne) de France catégorie biplace lors d'une unique compétition nationale annuelle.

Enfin, en fonction des résultats obtenus lors des championnats de France catégorie biplace, les pilotes peuvent se sélectionner vers le niveau "
Marcel Doret", premier niveau disputé nécessairement sur avion monoplace ou disposant de hautes performances équivalentes.

La suite de l'aventure continue...



Vers l'équipe de France...

Le
chemin vers l'Equipe de France est bien sûr ardu...

Il commence par une
sélection lors des Championnats de niveau "Marcel Doret" sur avion monoplace ou de performances équivalentes. Ces championnats sont au nombre de deux : un championnat réservé aux machines dont la puissance n'excède pas 260 CV et un pour toutes les machines sans limitation. Le niveau "Marcel Doret" n'est pas très éloigné du niveau appelé "advanced" par les instances internationales.

Chacun de ces championnats est également sélectif vers le niveau ultime : le
niveau "international", ou "illimité".

Le niveau international s'obtient pour trois ans. Il
permet de disputer le Championnat de France monoplace : le championnat des grands...

Parmi les pilotes de niveau international, France Voltige sélectionne les
équipes de France "illimitée" ou "advanced" c'est-à-dire les pilotes qui vont disputer les Championnats du Monde ou d'Europe dans chacune de ces catégories. Il bénéficient de stages d'entraînement, sous la direction de l'entraîneur national. Le niveau international est donc le vivier des pilotes qui iront faire les podiums de demain, en battant les Russes et les Américains !

Equipe de France 2000